Héroïne



DEPENDANCE A L'HEROINE


L'héroïne est un dérivé semi-synthétique de l'opium. Elle agit sur la production d'endorphines en la réduisant - voire en la stoppant - en se liant sur les récepteurs spécifiques de la cellule.

Comme dans les autres addictions, la prise en charge doit être individualisée et plusridisciplinaire. Une des spécificités de la dépendance à l'héroïne est de pouvoir bénéficier d'un traitement de substitution, comme celui de la méthadone. Un des objectifs d'une substitution est d'annuler les symptômes de manque et de diminuer l'envie de consommer. Mais la substitution offre surtout la possiblité au patient de pouvoir bénéficier d'une approche psychosociale, laquelle est indissociable à la substitution. Le soutien psycho-social vise à permettre au patient de retrouver une meilleure stabilité.

L'installation d'un traitement procède de la logique de la "boîte à outils". Parmi les outils proposés par le Drop-In, citons:

- les outils diagnostics: anamnèse, tests, CIM-10 ou DSM 4

- l'entretien motivationnel 

- la thérapie de soutien psycho-social

- la psychothérapie 

- la thérapie de famille

- la substitution (méthadone, buprénorphine) 

- les médicaments psychotropes

- travail en réseau avec d'autres partenaires

 

 

 
Aucune information disponible
Infos

Jeu excessif

La Fondation Neuchâtel Addictions s'est vu confier le mandat de "lutte contre la dépendance au jeu pathologique" par le Département de la santé et des affaires sociales. Le programme de traitements du jeu excessif est actuellement offert par la Balise à la Chaux-de-Fonds et le Drop-in à Neuchâtel.

Pour tout renseignement sur le jeu:
032 886 86 86

+ d'infos