retour


 
Bref historique

Le 13Ouvert est une antenne de rue qui prend forme en 1996. Cette année là, motivée par le souci de réduire le nombre d’overdoses mortelles dans le canton, le Bureau de la commission cantonale de lutte contre la drogue crée un groupe de travail pour en étudier les causes et envisager les moyens de prévention pour en réduire le nombre. Parmi les recommandation émises figure celle de créer des structures d’accueil "bas seuil" dans le canton, dans l’esprit du volet de la réduction des risques de la politique des 4 piliers de la Confédération : la prévention, le traitement, la répression et l’aide à la survie. Le mouvement est en marche…

A sa création, le 13Ouvert accueille une poignée d’usagers dont la grande majorité est en traitement au Drop-in. Aujourd’hui, bien que la majorité des usagers demeurent des personnes toxico-dépendantes, la population accueillie est diversifiée.

La structure s'est également professionnalisée et les prestations offertes ont été augmentées. Outre l'accueil et le repas, un secteur "occupationnel" a été mis en place. Il offre la possibilité à des bénéficiaires de l'aide social ou de l'A.I. de s'inscrire dans les ateliers du 13Ouvert ou au jardin potager social, que ce soit sous la forme d'un contrat d'insertion socioprofessionnelle ou de "trocs" (ponctuels ou réguliers).

Ces dernières années, le secteur "soins" a également pris un essor important. Une infirmerie permet de dispenser des soins de base et d'échanger du matériel d'injection.   

En 2005, un automate à seringues a été installé aux abords du 13Ouvert.

La dernière offre en date est le bureau social qui propose aux usagers différentes offres, souvent en collaboration avec le secteur "traitement" du Drop-in ou des intervenants extérieurs (médecins, assistants sociaux, etc.).


retour

Aucune information disponible
Infos

Jeu excessif

La Fondation Neuchâtel Addictions s'est vu confier le mandat de "lutte contre la dépendance au jeu pathologique" par le Département de la santé et des affaires sociales. Le programme de traitements du jeu excessif est actuellement offert par la Balise à la Chaux-de-Fonds et le Drop-in à Neuchâtel.

Pour tout renseignement sur le jeu:
032 886 86 86

+ d'infos